​ ​LESbizuth brouillent les pronostics

7.6.2018

 

Le tirage au sort de LAcup 2018 a peut-être été un des plus énigmatique de l'histoire du tournoi. Si deux poules paraissent plus denses que les autres, aucune d'elles ne peut véritablement être qualifiée de "groupe de la mort", ce fameux groupe que tout le monde guette à chaque tirage.  L’arrivée de nouvelles équipes bouleverse les pronostics et laisse planer de grandes interrogations sur le futur propriétaire 2018 du fameux ballon de béton.

 

Bien sûr, mieux vaut être à la place par exemple de l’equipe du mercredi (avec D’Fonce, MPH, et ATTAC dans le groupe F) qu'à celle des tenants du titre. Le chat qui rit, qui s’était imposé l’année passée et qui se retrouve en compagnie de l’incruste AC, souvent tête de série ces dernières années, d'un FC BAUART qui pourrait créer la surprise et d'un Sparrtak toujours éprouvant sur le gazon.

"Sportivement ce sont des adversaires rudes, mais nous savons également être solides, estime un félin, Le ballon de béton doit rester à la maison. C'est notre but".

 

L'autre point d'intérêt est le groupe E de Herzog & de Meuron, finaliste malheureux en 2017. H&M demeure l’équipe favorite sur le papier, mais les confrontations qui se profilent avec LOCALIGATORS, I+B et l’Olympique des Alpes peuvent créer un suspense.

 

Pont 12 est vernie en héritant de la poule A avec LRS et Hello !, des équipes possédant de bonnes individualités mais qui peinent à convaincre ces dernières années, et BA, une nouvelle venue dont on ignore à ce jour le réel potentiel (groupe A). Même constat pour APA 19, les genevois habitué du tournoi, auront à affronter trois nouveaux venus dont aujourd’hui on ne connaît que le nom, MGI team, le zoo de Sévelin et Felhmanntastique (groupe H).

 

"Ca aurait pu être pire, bien évidemment, acquiesce une joueuse des jaunes. Peu importe le groupe, Pont 12 doit se qualifier pour le  deuxième tableau et doit finir première de sa poule. On va aller à LAcup avec beaucoup d'ambitions, avec l'humilité nécessaire aussi."

INGPHI FC, qui était allée loin l’année dernière après avoir remporter le ballon de béton l’année précédente, n'est pas non plus trop à plaindre, a l’exception de CCHEVEUX que l’on sait accrocheur sur les trerrains, Bunq et la bande apaar, un nouveau venu dans le paysage footbalistique, devraient être accessible à ces fins calculateurs (groupe G).

 

Pour RDR7, tête de série de la poule B, l’interrogation reste de mise. En effet même si l’on espère qu’il n’abimeront pas trop la MAQ8, Team INGENI et Team+ peuvent faire valoir leur esprit d’équipe et créer la surprise.

 

Enfin ALFRED, au parcours surprenant lors de la dernière édition, aura fort à faire face au joueurs du FC B+P déjà vainqueur de Lacup en 2012 ou de FHV dont il faut toujours se méfier. De plus MAGIZAN pourrait un nouveau venu, de taille, sur le marché des prétendant à Lacup.

Share on Facebook
Please reload

© 2018 by LAcup

+41 21 312 26 10 - staff@lacup.ch

  • Black Facebook Icon